Formation auxiliaire de puériculture

→ L'institut ne dispense pas de formations en alternance

 

Conduisant au diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture

 

La formation est réglementée :

 

  • Arrêté du 16 janvier 2006 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture

  • Arrêté du 21 mai 2014 modifiant l’arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture

  • Arrêté du 07 avril 2020 relatif aux modalités d’admission à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture

 

*********************************************************************

Capacité d’accueil de l’IFAS : 20 élèves

 

Durée de la formation : 10 mois (1435 heures)

La formation débute en septembre.

 

Organisation de la formation : temps de formation théorique (595 heures) en alternance avec des stages (840 heures)

 

Conditions pour intégrer la formation :

 

Être âgé de 17 ans au moins à la date de l’entrée en formation.

Aucune condition de diplôme n’est requise.

Il existe trois voies d’accès :

  • La formation initiale

  • La formation professionnelle continue, sans condition d’une durée minimale d’expérience professionnelle

  • La validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE)

 

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien (de 15-20 minutes) afin d’apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation.

Ce dossier est constitué de:

  • Une pièce d’identité

  • Une lettre de motivation manuscrite

  • Un curriculum vitae

  • Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit un projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n’excède pas deux pages.

 

Selon la situation du candidat :

  • la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français

  • le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires, classes de première et terminale uniquement;

  • Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs);

  • Le cas échéant, une attestation de suivi de préparation au concours d’aide -soignant au cours de l’année 2020;

  • Pour les ressortissants hors Union Européenne, une attestation du niveau de langue française requis C1.

  • Le cas échéant tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive...) en lien avec la profession d’aide-soignant.

 

*********************************************************************

L’Auxiliaire de puériculture travaille en équipe sous la responsabilité d’un·e infirmier·ère.

 

Il·Elle participe à la prise en charge de l’enfant bien portant, malade ou en situation de handicap dans différentes structures :

  • en assurant des soins d’hygiène, d’alimentation, de confort et des activités d’éveil

  • en participant à la surveillance de l’état de santé et à la prévention des accidents

  • en assistant l’infirmier·e lors de la réalisation de soins infirmiers

  • en contribuant à favoriser les relations entre l’enfant, ses parents, son entourage, les soignants et tous les membres de l’équipe.  

 

L’Auxiliaire de puériculture exerce son activité dans les crèches, les haltes-jeux, les centres de Protection Maternelle et Infantile, les services de maternité, de médecine et chirurgie pédiatrique, les établissements de soins spécialisés permettant la prise en charge des enfants en situation de handicap ou atteints de maladies chroniques au regard des 8 compétences suivantes :

  1. Accompagner l’enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne et les parents dans leur rôle éducatif

  2. Apprécier l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie

  3. Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant

  4. Utiliser des techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes

  5. Etablir une communication adaptée à la personne et à son entourage

  6. Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifique aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux

  7. Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins et des activités

  8. Organiser son travail au sein d’une équipe pluriprofessionnelle.

 

  Date de dernière modification :

 26/11/2020

© Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger | Partenaires | Mentions légales | Webmaster | Conception 2exVia avec MasterEdit ©

 

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée.


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.